Accueil Analyses et données ATMO : Comment est mesurée la pollution ?

ATMO : Comment est mesurée la pollution ?

0
0
402
ATMO

Voici une photo comparée des vallées de l’Arve et du Giffre ce mercredi 10 octobre à 13h à partir du plateau d’Agy. L’ATMO (Observatoire régionale de la qualité de l’air) affichait un indice de 32, donc relativement bon.Comp-Arve-Giffre-10-10-18

Mais que contient cet indice ? C’est un relevé moyen de trois principaux polluants que sont les PM10, le Dioxyde d’Azote, NO2) et l’Ozone. L’indice est une moyenne issue de l’indice moyen le plus élevé de chaque polluant. Cet indice se base sur une actualisation des relevés chaque jour à minuit puis le lendemain à 14h.

Au vue du nuage opaque d’hier, nous sommes en droit de nous interroger sur la fiabilité de ces mesures et cela d’autant plus que l’on constate des dégazements, tôt le matin, d’usines comme Hacer ou Arthur Bené à Scionzier (donc en dehors des heures d’actualisation des relevés).

Mais, en plus de cela, lorsqu’on regarde les capteurs d’air installés dans la vallée, les quatre principaux sont à Passy, Chamonix, Chamonix Route Blanche et sur l’Aiguille du midi. Les capteurs d’air de Marnaz et de Magland sont concentrés sur certains types de polluants.

Le capteur de Marnaz fixait surtout les PM10 (particules en supensiosn dans l’air d’une taille finérieur à 10 micromètres) et le Benzo(a)Pyrène, mais ne tenait pas compte du Dioxyde de Souffre (SO2), et du Dioxyde d’Azote (NOx) qui sont surtout émis par l’industrie et le trafic routier. Sans parler des C.O.V, bien souvent émis par l’industrie.

tableau stations

Aucun des deux capteurs ne se concentrent sur les PM 2,5 (ni les particules ultra-fines), et pire celui de Marnaz ne réalise plus de relevés depuis octobre 2017. Le rapport d’enquête Santé Publique France de septembre 2017 a pourtant montré que le secteur Cluses-Bonneville de la vallée de l’Arve était le plus impacté par la pollution au PM 2,5.

Capture du 2018-10-12 05:00:57

Comment la population locale peut-elle se repérer facilement sous ce déluge d’informations contradictoires ? Dans un objectif démocratique et par devoir de responsabilité pour les générations futures, il est urgent de réaliser des mesures exactes avec des moyens scientifiques à la hauteur du problème !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par comiteantipollutioncluses
Charger d'autres écrits dans Analyses et données

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Témoignage n°10 : Michel, 65 ans, témoigne de plusieurs problèmes de santé.

J’habite Cluses depuis 8 ans, auparavant je résidais aux Carroz d’où je voyais le nuage de…