Accueil démocratie Nouvelle installation industrielle à Scionzier : participez à l’enquête publique !

Nouvelle installation industrielle à Scionzier : participez à l’enquête publique !

10
0
939
1a1f2906837966b842fd6fe5bdd54d23

Basée dans la zone d’activité du Chamberon à Scionzier, l’entreprise « Romand T.P » souhaite construire une installation de concassage-criblage. Une enquête publique est ouverte jusqu’au dimanche 26 juillet en mairie et sur internet pour que la population exprime son avis.

La nouvelle installation doit voir le jour derrière la casse Portigliati. Le projet est répertorié dans la rubrique n°2515 des « installations classées protection de l’environnement » (ICPE) par l’Etat, c’est-à-dire qu’il présente des nuisances pour l’environnement. D’une capacité de 100 000 tonnes par an, cette installation vise le recyclage des gravas issus des chantiers de démolition de la vallée.

Mais le problème est que la zone est déjà trop fortement impactée par la pollution de l’air ! Le quartier de la gendarmerie de Scionzier vit dans les rejets de l’entreprise Hacer, elle aussi classée ICPE et surveillée pour ses émissions en métaux lourds. Il y a également l’usine Arthur Bené, de laquelle s’échappe régulièrement des fumées (de composés organiques volatiles ?).

Rajouter une installation classée ICPE dans une telle zone ne peut qu’apporter des nuisances en plus. D’ailleurs dans le dossier de demande d’autorisation de l’installation, on apprend qu’il y aura un impact sonore de l’installation mais aussi lumineux l’hiver. On pense ici à la faune sauvage.

Capture d’écran 2020-07-21 à 11.14.40

En ce qui concerne les riverains, il y a déjà le préjudice causé par le nuage bleuâtre d’Hacer. Ccomment ne pas s’inquiéter que l’arrivée d’une nouvelle installation connue pour ses émissions de poussières et qui va engendrer un flux de poids lourds supplémentaires (20 camions 32 tonnes par jour) ?

Les riverains savent que cette zone, encastrée sous la montagne et au bord de la cluse, est propice à la stagnation des particules fines, notamment l’hiver. Une nouvelle installation classée ICPE ne peut donc que s’ajouter au problème déjà existant.

CAP-Cluses appelle les habitants de Scionzier, et particulièrement les riverains au projet, à exprimer un avis désapprouvant ce nouveau projet industriel. Bien que parsemé d’obstacles, donner son avis peut être un premier pas dans la mobilisation !

Plus l’avis sera motivé, plus il sera pris en compte. Nous proposons comme arguments clefs (ne pas copier et coller les arguments car cela invalide l’avis) :

  1. La zone géographique est propice à la stagnation des émissions polluantes,
  2. Une usine classée ICPE et surveillée par des émissions de métaux lourds est déjà présente à quelques centaines de mètres,
  3. Les installations de concassage-criblage sont connues pour leur émissions de poussières et toute émission de particules sont nocives pour la santé.
  4. Les mesures d’arrosage préconisées par « Romand T.P » sont insuffisantes de part l’emplacement de cette installation et les sécheresses plus intenses de ces dernières années appellent à repenser l’usage en eau. De plus, la Mairie de Scionzier a déjà dit que l’eau ne pourrait être utilisée en période de restriction : où la société de T.P va t-elle trouver cette eau lors des périodes de sécheresses estivales ?
  5. L’annonce d’un flux supplémentaire de 20 poids lourds par jour va occasionner des nouvelles émissions de particules fines, des nuisances sonores et lumineuses pour les riverains et la faune sauvage
  6. L’installation industrielle empiète sur une zone classée « non constructible » par le plan local d’urbanisme, occasionnant la destruction d’une partie de la forêt

Pour répondre à la consultation publique, vous avez jusqu’au dimanche 26 à minuit en écrivant :

  • directement en mairie tous les jours entre 9h et 12h, 14h et 17h30 (sauf le vendredi jusqu’à 12h). Attention au respect des règles sanitaires contre le covid-19 !
  • un e-mail à « ddpp-enquete@haute-savoie.gouv.fr » avec la mention objet « consultation à propos de l’installation de concassage et criblage par la société ROMAND TP à Scionzier »
  • un courrier papier adressé au « pôle administratif des installations classées (PAIC) – 15 rue Henry Bordeaux 74998 ANNECY Cédex 9

 

>> Lire le dossier d’enregistrement du projet par ROMAND T.P <<

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par comiteantipollutioncluses
Charger d'autres écrits dans démocratie

10 Commentaires

  1. NIVET Jean

    21 juillet 2020 à 18 h 31 min

    Non à cette implantation dans cette vallée déjà trop polluée. Ca suffit !

    Répondre

  2. Oldoni

    22 juillet 2020 à 7 h 57 min

    Trop de pollution merci

    Répondre

  3. gaillard yves

    22 juillet 2020 à 11 h 57 min

    que le fric qui conte riens a faire du reste société de merde mais ou va ton

    Répondre

  4. CAUL-FUTY Pierre

    22 juillet 2020 à 21 h 09 min

    L’endroit est déjà suffisamment pollué par plusieurs installations classées, arrêtons les dégâts !

    Répondre

  5. LAURENT Christian

    23 juillet 2020 à 13 h 35 min

    Autoroute, Acer, usine Béné, Portigliatti, les nuisances sonores et la pollution de l’air sont déjà largement néfastes dans notre secteur.
    Merci de penser aux riverains qui sont implantés dans le secteur depuis des générations.

    Répondre

  6. David Laur

    23 juillet 2020 à 17 h 38 min

    Non à une nouvelle implantation des usines polluantes dans notre vallée

    Répondre

  7. Ghyslaine REVUZ

    24 juillet 2020 à 8 h 30 min

    Stop aux nuisances sonores et à la pollution
    Le trafic est déjà en saturation avec des infrastructures qui n’ont pas évoluées !
    La construction de nouveaux lotissements va déjà entraîner beaucoup de désagrément pour l’ensemble des riverains
    Stop à tous ça et soyez logique et en adéquation avec la politique environnementale régionale et nationale.

    Répondre

  8. Marc Devermelles

    24 juillet 2020 à 8 h 37 min

    Comment faites vous passer tous ces camions alors qu’aujourd’hui le trafic est surchargé sur le pont et au rond point du mont blanc !
    De plus le ‘superbe’ ‘restaurant ‘ BG va ouvrir … j’imagine le trafic ;-(
    Stop à tous ça ! la mal bouffe, la pollution, et les décisions prises sans aucune concertation !
    Je rappelle aussi que depuis 1 mois le nuage HACER est de plus en plus important en fin de journée ! Que faites vous ???
    A ce jour je vous rappelle qu’il n’y a pas de trottoir pour les piétons le long de la route chez HACER, pourquoi ?
    commencer par régler ces problèmes de voiries avant d’ajouter des projets qui ne valorisent absolument pas le quartier !!
    Venez vivre dans le quartier, vous comprendrez notre colère !

    Répondre

  9. Ghislaine Devermelles

    24 juillet 2020 à 8 h 53 min

    Stop aux nuisances sonores et à la pollution

    Répondre

  10. Maurice et Monique DESGRANGES

    24 juillet 2020 à 17 h 05 min

    La réalisation du projet instauré par l’Entreprise « ROMAND-TP » ne pourrait t’être qu’un élément nuisible supplémentaire, d’une part à notre santé (émissions polluantes avec poussières et particules nocives, alors que la qualité de l’air que nous respirons se trouve déjà particulièrement abîmée par les entreprises environnantes : HACER, BENE, sans oublier BONTAZ en Z.I. de la Garette) et d’autre part à notre confort de vie (nuisances sonores et lumineuses avec décibels doublés en raison des échos renvoyés par la falaise).
    Par ailleurs, au regard de la loi, nul n’est censé ignorer l’existence de servitudes. Ne condamnons pas le chemin existant permettant l’accès aux riverains et différents propriétaires à leurs parcelles de forêt. De plus, n’oublions pas qu’à proximité existe une servitude pour le passage du gaz, réseau qui pourrait être contrarié par les vibrations et tremblements provenant des engins (concasseur, crible, chargeuse, débourdeur etc…) de même que par le va-et-vient des véhicules de gros tonnages, réseau ainsi fragilisé et en conséquence engendrant un réel danger pour le voisinage.
    Enfin, ne nous laissons pas berner par de belles promesses (Réseau souterrain de collecte des eaux … alors que nous connaissons la sécheresse depuis déjà plusieurs années), promesses qui, comme à l’habitude ne seront jamais tenues.
    NON A CETTE IMPLANTATION ET STOP A LA POLLUTION qui n’a aucune frontières mêmes communales !!

    Répondre

Répondre à Maurice et Monique DESGRANGES Annuler la réponse.

Consulter aussi

Témoignage n°9 : M, 20 ans, témoigne de son asthme.

J’ai 20 ans, j’ai grandi dans le bassin de Cluses (je viens de Magland mais j’ai fai…