Accueil démocratie Plus de 500 signatures contre le concasseur à Scionzier !

Plus de 500 signatures contre le concasseur à Scionzier !

0
0
176
20200831_180728_resized

Le « collectif Chamberon » qui rassemble des habitants contre le projet de concasseur continue sur sa lancée et ne désarme pas !

Après une semaine de porte-à-porte dans les principaux quartiers concernés par le projet de concasseur rue du Pierrier à Scionzier, ce sont déjà plus de 500 habitants qui ont apporté leur soutien à la mobilisation en cours. Notons que les habitants du quartier de la Gendarmerie, principale victime du projet de concasseur, ont signé dans leur immense majorité la pétition (l’absence de signatures concerne surtout des absents lors des porte-à-porte).

Une nouvelle étape a été franchi au début de la semaine : des courriers avec la liste des signataires de la pétition ont été adressés aux maires de Scionzier, Cluses, à la Communauté de communes Arve Montagne, ainsi qu’à monsieur Alain Espinasse, nouveau préfet de Haute-Savoie et l’un des principaux décideurs dans ce dossier. 

Pour qui veut mobiliser réellement les gens, on voit ici qu’il ne suffit pas de s’en remettre aux réseaux sociaux et aux pétitions en ligne. Car sur les 513 signataires (à jour du 1/09/2020), une immense majorité provient du travail patient et minutieux des personnes organisées dans le collectif Chamberon.

Le collectif est allé à la rencontre de nombreux habitants, les convainquant, arguments à la clef, de la nocivité du futur projet. C’est une démarche démocratique à saluer, alors que la mairie et Romand T.P n’ont que peu communiqué, avec très peu d’affiches visibles pour la dernière enquête publique.

Ces signatures sont donc d’une grande signification, à la fois par le fait que les personnes du collectif ne baissent pas les bras devant la tâche à accomplir, et à la fois par le fait que les habitants sont entièrement réceptifs au message.

L’expression populaire contre la pollution de l’air dans cette vallée trouve ici un terrain favorable pour se développer. Il y a un refus net et précis de ce nouveau projet industriel dans la zone du Chamberon.

La victoire est au bout du tunnel :  continuons sur cette lancée !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par comiteantipollutioncluses
Charger d'autres écrits dans démocratie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Hacer et le sénateur Loïc Hervé : un communiqué qui n’en était pas un…

Dans notre dernier article, nous nous sommes étonnés que Le Dauphiné publie des extraits d…