Accueil démocratie Vigilance pollution activée dans la vallée de l’Arve

Vigilance pollution activée dans la vallée de l’Arve

0
0
322
124211932_1206842533031706_980350997687537423_n

Le seuil d’information à été déclenché pour la vallée de l’Arve depuis hier, dimanche 8 novembre, pour une pollution à la combustion associée à des poussières du Sahara amenées par le vent.

Il existe deux seuils de vigilance pollution, le premier étant le seuil d’information, le deuxième étant le seuil d’alerte, qui intervient lorsque l’épisode de pollution s’installe dans la durée et que par conséquent la situation s’aggrave. Le seuil d’information n’entraîne pas de mesures supplémentaires à celles prévues par le PPA2. À savoir :

  • Interdiction d’utilisation des appareils de chauffage au bois d’appoint peu performants lors des épisodes de pollution (arrêté préfectoral du 10 mai 2012)
  • Limitation de la vitesse sur autoroute à 110 km/h pendant la période hivernale, du 1er novembre au 31 mars (arrêté préfectoral du 22 novembre 2012)
  • Interdiction du brûlage des déchets verts et de l’écobuage (arrêté préfectoral du 10mai 2012)
  • Interdiction des feux d’artifice lors des épisodes de pollution (arrêté préfectoral du 10mai 2012)

La pollution liée à la combustion est directement corrélée à l’utilisation des feux de cheminées (alors que les températures sont encore au-dessus des normales de saison!) et l’absence de vent ou de précipitations.

Cet épisode intervient alors que la Haute-Savoie est un des départements les plus touchés par l’épidémie de COVID-19. Les personnes fragiles pour la pollution sont les même que celle pour ce coronavirus et doivent doublement être protégées.

Au-delà des personnes fragiles, la vallée de l’Arve devrait mettre en place un vrai confinement et suspendre l’activité industrielle non-essentielle pour protéger les malades pulmonaires engendrés par la pollution chronique, et ainsi empêcher une diffusion accélérée du virus à cause de la pollution et une hausse de la mortalité du COVID-19.

La pollution ne peut malheureusement pas se régler en quelques mesurettes et il est à déplorer que l’Etat encourage l’achat de nouveaux chauffages au bois plutôt que d’en finir avec ce moyen de chauffage archaïque.

  • 53190967_2109301366027828_6694191179220647936_n

    Pollution de l’air et covid-19, que sait-on ?

    Le retour de l’hiver s’accompagne de l’inversion des températures. Forma…
  • LogoCAP officiel

    A l’origine du comité.

    Nous sommes un collectif de jeunes personnes résidant à Cluses et travaillant dans le bass…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par comiteantipollutioncluses
Charger d'autres écrits dans démocratie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La voiture électrique améliore t-elle la qualité de l’air ?

Lors de son annonce de plan de relance de l’automobile, Emmanuel Macron a tablé sur …